Rencontres Africaines de Nutrition Infantile


Compte rendu - Danone Nutricia Early Life Nutrition a organisé les 8èmes Rencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI) à Alger (Algérie), du 21 au 22 décembre 2016 - Plus d'informations

En ce moment sur RANI

On en parle dans la presse

Sécurité alimentaire en Afrique : Réduire la malnutrition et l’état de famine grâce aux biotechnologies - 13/11/2017 - Le Faso - Burkina Faso - Lire l'article


Malnutrition : la fortification des aliments retenue comme stratégie - 21/10/2017 - Le potentiel - Congo-Kinshasa - Lire l'article



Comptes rendus / RANI 8èmes éditions

Compte rendu - Danone Nutricia Early Life Nutrition a organisé les 8èmes Rencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI) à Alger (Algérie), du 21 au 22 décembre 2016 - Plus d'informations

Dossier / Le lait maternel

Dossier : le lait maternel - Retrouvez les nombreux sujet abordés...

Enquête / Faites le test

Testez vos connaissances : Connaissez-vous le concept des 1000 premiers jours ?

Dossier / Les 1000 premiers jours de vie

Dossier nutrition/Les 1000 premiers jours de vie

Une question ? Une réaction ?

Venez réagir aux articles des experts !

SUIVEZ LES BLOGS DES EXPERTS

Professeur Kouakou Brou

Professeur Kouakou Brou
Maître de conférences des universités - Suivre


Mr David Ndri

Mr David Ndri
Sciences and Nutrition Manager Afrique Francophone - Suivre


Professeur Saliou Diouf

Professeur Saliou Diouf
Pédiatrie - Suivre


Professeur Christophe Dupont

Professeur Christophe Dupont
pédiatrie - Suivre




7ème Congrès de la Société Gabonaise de Pédiatrie (SO.GA.PED) se tiendra les 23 et 24 novembre 2017 à Libreville, Gabon


Le 7ème Congrès de la Société Gabonaise de Pédiatrie (SO.GA.PED) se tiendra les 23 et 24 novembre 2017 à Libreville, Gabon.

Plus d'informations

CONTRIBUTIONS / Les prébiotiques et les probiotiques

Docteur Patricia Epee Docteur Patricia Epee - Pédiatrie - Cameroun

Les troubles fonctionnels gastro-intestinaux représentent 30% des motifs de consultations pour les nourrissons, avec comme trio de tête les constipations, les régurgitations et les coliques. L'observation en service de Pédiatrie de l'Hôpital de District de Bonassama à Douala montre que la situation n'est pas éloignée de cette réalité. Des travaux scientifiques ont démontré ces dernières années, l'efficacité des prébiotiques (fibres naturellement présentes dans le lait maternel), dans l'amélioration de tolérance digestive chez le nourrisson et donc la limitation de ces principaux troubles digestifs.


Plus d'informations

CONTRIBUTIONS / Les anémies sideropéniques et prévention du risque de carence et de déficit en fer chez l’enfant de 1 à 3 ans

Docteur Alain Guy Gouamène Docteur Alain Guy Gouamène - Pédiatrie - Côte d'Ivoire

Le déficit en produit sanguin labile, la prescription récurrente d’antianémique sans l’étude préalable du métabolisme du Fer et le nombre de décès constaté chez les enfants de moins de 5 ans nous ont amené à plancher sur LA PREVENTION DU RISQUE DE CARENCE EN FER CHEZ L’ENFANT DE 1 à 3ans. A cet effet, nous avons rappelé la physio pathogénie du fer dans l’organisme et leurs conséquences sur le développement et la santé de l’enfant à savoir : l’altération du développement cérébral, de l’immunité, la fatigue et des performances physiques. En outre, nous avons projeté les résultats des trois premiers trimestres de l’année 2017 concernant les transfusions et les malnutritions aigues modérées et les malnutritions sévères du service de pédiatrie (voir page annexe).


Plus d'informations


FOCUS SUR / Guide : Diabète de type 1 de l’enfant et de l’adolescent

Haute Autorité de santé

L’objectif de ce guide est d’expliciter pour les professionnels de la santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un malade admis en ALD, au titre de l’ALD 8 : diabète. Ce guide est limité à la prise en charge du diabète de type 1 de l’enfant et de l’adolescent et ne concerne pas la prise en charge des complications du diabète.


Plus d'informations


LE LAIT MATERNEL / « L'allaitement exclusif » c'est uniquement du lait maternel, sans aucune autre boisson ni nourriture

Nutricia Research

L'Organisation mondiale de la santé recommande l'alimentation exclusive des nourrissons au lait maternel les six premiers mois de leur vie pour une croissance, une santé et un développement optimaux (OMS 2003). Même si les mères qui pensent allaiter de manière exclusive se réfèrent souvent à une définition plus large, la recommandation de l'OMS précise clairement que l'allaitement exclusif consiste à ne donner aucun autre aliment ou boisson, pas même de l'eau, mais uniquement du lait maternel (y compris le lait tiré ou provenant d'une nourrice). Les seules exceptions tolérées sont les solutions de réhydratation orale et les gouttes et sirops contenants des vitamines, suppléments minéraux ou médicaments (Labbok & Krasovec 1990 ; OMS 2008).


Plus d'informations


LE LAIT MATERNEL / L'allaitement maternel chez les humains n'est pas inné

Nutricia Research

Vous pensez peut-être que les mères humaines savent allaiter leur bébé de façon innée, ce n'est pourtant pas le cas. Devant le sein maternel, les nourrissons ont le réflexe d'ouvrir la bouche et d'exercer des mouvements de succion avec les mâchoires et la langue. Pour les mères de nombreuses espèces de mammifères, le réflexe de succion du mamelon par le nourrisson se traduit facilement par un allaitement réussi, requérant peu d'effort d'apprentissage, ce qui n'est pas vraiment le cas pour les mères de la famille des primates, notamment celles de notre propre espèce.


Plus d'informations



FOCUS SUR / Guide : Diabète de type 1 de l’enfant et de l’adolescent

Haute Autorité de santé

L’objectif de ce guide est d’expliciter pour les professionnels de la santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d’un malade admis en ALD, au titre de l’ALD 8 : diabète. Ce guide est limité à la prise en charge du diabète de type 1 de l’enfant et de l’adolescent et ne concerne pas la prise en charge des complications du diabète.


Plus d'informations


ARTICLE MEDICAL / « L'allaitement exclusif » c'est uniquement du lait maternel, sans aucune autre boisson ni nourriture

Nutricia Research - Source :

L'Organisation mondiale de la santé recommande l'alimentation exclusive des nourrissons au lait maternel les six premiers mois de leur vie pour une croissance, une santé et un développement optimaux (OMS 2003). Même si les mères qui pensent allaiter de manière exclusive se réfèrent souvent à une définition plus large, la recommandation de l'OMS précise clairement que l'allaitement exclusif consiste à ne donner aucun autre aliment ou boisson, pas même de l'eau, mais uniquement du lait maternel (y compris le lait tiré ou provenant d'une nourrice). Les seules exceptions tolérées sont les solutions de réhydratation orale et les gouttes et sirops contenants des vitamines, suppléments minéraux ou médicaments (Labbok & Krasovec 1990 ; OMS 2008).

Plus d'informations


LES 1000 PREMIERS JOURS / Le concept des 1000 premiers jours

Docteur Fernand Chiye

Devant l’explosion des maladies chroniques non transmissibles dans le monde, la nécessité d’une approche différente de la santé est de plus en plus nécessaire. Aucun système de santé n’est à ce jour efficace pour contrer cette épidémie dont les pays à faibles et moyens revenus pays le lourd tribut en endossant 80% des décès. L’OMS consciente de la situation a lancé le concept des 1000 premiers jours.

Plus d'informations


BLOG DES EXPERTS / L’ABC d’un menu équilibré chez l’enfant

Professeur Kouakou BrouAuteur : Professeur Kouakou Brou - Maître de conférences des universités - Côte d'Ivoire

Du fait d'une croissance et d'un développement accéléré, les besoins nutritionnels chez l’enfant sont énormes. Cette période qui correspond à des changements d'habitude et de mode de vie, la tentation des boissons sucrées et des corps gras ou à l'inverse le saut de repas pour garder la ligne, entraîne une alimentation déséquilibrée, avec des produits hypercaloriques, trop sucrés, trop gras et déséquilibrés. Certains travaux ont également montré que pour ces enfants, l’exposition à certains nutriments au cours de leur développement peut avoir des effets rémanents à long terme, et influer sur le risque de survenue de pathologies chroniques à l’âge adulte (obésité, résistance à l’insuline, maladies cardiovasculaires, etc.).


Plus d'informations

BLOG DES EXPERTS / Lu pour vous (Mr David Ndri) - Vitamine A : comment accorder le duo « rétinol et β-carotène » ?

Mr David NdriAuteur : Mr David Ndri - Sciences and Nutrition Manager Afrique Francophone - Côte d'Ivoire

Auteur : Véronique Braesco, PhD, consultante, VAB-Nutrition, Clermont-Ferrand - Source : Centre de Recherche et d'Information Nutritionnelles (CERIN).
Absolument indispensable à l’organisme, la vitamine A existe dans l’alimentation sous forme de rétinol (ou vitamine A préformée) dans certains produits animaux, et de caroténoïdes provitaminiques ([proA ], α- et β-carotènes essentiellement) dans de nombreux fruits et légumes. D’une part, la transformation des caroténoïdes en vitamine active est peu efficace ; d’autre part, la vitamine A préformée présente le risque d’être toxique en cas d’apport très excessif via une supplémentation. Que conseiller pour maintenir un statut satisfaisant sans risques ?


Plus d'informations


Compte rendu : Vidéos + Résumés 1ère édition des Ateliers RANI 2017

Compte rendu : Vidéos et résumés scientifiques - Danone Nutricia Early Life Nutrition a organisé la première édition des Ateliers Rencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI) 2017 à Grand Bassam (Côte d'Ivoire), le 14 juin 2017


Vous trouverez comme pour chaque édition des RANI, les vidéos des différentes interventions et les communications complètes.

Plus d'informations



Contributions

Appel à contributions

Contributeurs récents :

Docteur Patricia Epee Le Docteur Patricia Epee a partagé un article - Lire l'article

Madame Julienne Ngo Baya Le Madame Julienne Ngo Baya a partagé un article - Lire l'article

Docteur Aurore Nzesseu Djomo Le Docteur Aurore Nzesseu Djomo a partagé un article - Lire l'article

Docteur Daniel Poka Le Docteur Daniel Poka a partagé un article - Lire l'article

Si vous aussi, vous avez un article dans le domaine précis de la nutrition infantile et souhaitez le faire partager à l'ensemble des abonné(e)s, N'hésitez pas à nous contacter !

Soumettre un article

SUIVEZ LES CONTRIBUTIONS

Docteur Patricia Epee

Docteur Patricia Epee
Pédiatrie - Suivre


Madame Julienne Ngo Baya

Madame Julienne Ngo Baya
Sage-femme - Suivre


Docteur Aurore Nzesseu Djomo

Docteur Aurore Nzesseu Djomo
Médecin Généraliste - Suivre


Docteur Daniel Poka

Docteur Daniel Poka
Pédiatrie - Suivre


Docteur Ambroise Mel

Docteur Ambroise Mel
Médecin Généraliste à tendance pédiatrique - Suivre



Comment gérer la néophobie ?

Proposé par Mme Fanny Krumholz Auteur : Proposé par Mme Fanny Krumholz - Nutrition infantile

D'après l'intervention du Dr. Alain Bocquet, Pédiatre, Besançon "Comment gérer la néophobie ?" - Congrès de la Société Francaise de Pédiatrie (Marseille, 17 au 19 mai 2017). La néophobie alimentaire est un problème très fréquent chez les jeunes enfants et source de beaucoup d’angoisse chez les parents. La néopobie est la crainte ou le refus d’aliments nouveau. (Rozin, 1998) Elle tient son origine au mécanisme adaptatif de protection de l’omnivore qui présente une peur de l’aliment inconnu susceptible d’être toxique. Les aliments nouveaux occasionnent donc des réticences chez les enfants qui les rejettent à la vue, l’odeur, le toucher avant même d’y gouter. Ce comportement ne correspond pas à un trouble du développement mais correspond à une phase normale de ce développement avec une influence génétique possible. (Rigal, 2002).

Lire la suite


Un cas de méningite à Enterobacter

Auteur : Docteur Judicaël Kambourou - Pédiatrie

D'après la communication "Un cas de méningite à Enterobacter" du 25 juin 2016 lors du Congrès de la Société Congolaise de Pédiatrie (SOCOPED). Les enterobacter sont des bacilles gram négatif anaérobies facultatifs. Ils ont été rarement rapportés dans la méningite communautaire. L’enfant L.R, de sexe masculin, âgé de 6ans est admis en SIP pour une convulsion...

Lire la suite


La diversification alimentaire

Auteur : Docteur David Mvele Edou - Pédiatre-néonatologue

A l'occasion de la table ronde Club PED/MGP, le Dr Mvele Edou David, Pédiatre a échangé sur la diversification alimentaire. Il en découle que l'étape de diversification alimentaire est délicate à gérer. Bien plus encore, elle se prépare et débute avant la conception, pendant la grossesse et au cours des six premiers mois d'allaitement exclusif. Le rôle du professionnel de santé est donc de conseiller et de guider chaque maman.

Lire la suite


Contribution diagnostique de l’examen de la moelle osseuse chez l’enfant au CHU de Brazzaville

Auteur : Docteur Galiba Atipo Tsiba Firmine Olivia - Hématologie

Plusieurs situations pathologiques peuvent conduire à inclure dans le diagnostic différentiel celui d'une hémopathie. Dès lors, l'examen de la moelle hématopoïétique devient une étape décisive du processus diagnostique. Deux techniques sont pratiquées : aspiration de moelle osseuse (AMO) et biopsie médullaire (BM).

Lire la suite



Voir toutes les contributions

Evènements

Compte rendu : Vidéos et résumés scientifiques - Danone Nutricia Early Life Nutrition a organisé les 8èmes Rencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI) à Alger (Algérie), les 21 et 22 décembre 2016Danone Nutricia Early Life Nutrition a organisé les 8èmes Rencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI) à Alger, les 21 et 22 décembre 2016

Le thème « Quel est le rôle du pédiatre dans la prévention des maladies de civilisation en Afrique ? » sera abordé tout au long de ces journées.

Retrouvez, comme pour chaque édition, quelques résumés et vidéos des différentes interventions lors de cette 8ème édition des RANI.

Plus d'informations


Voir tous les évènements

Blogs des experts

L’ABC d’un menu équilibré chez l’enfant

Auteur : Professeur Kouakou Brou - Maître de conférences des universités

Professeur Kouakou Brou

Du fait d'une croissance et d'un développement accéléré, les besoins nutritionnels chez l’enfant sont énormes. Cette période qui correspond à des changements d'habitude et de mode de vie, la tentation des boissons sucrées et des corps gras ou à l'inverse le saut de repas pour garder la ligne, entraîne une alimentation déséquilibrée, avec des produits hypercaloriques, trop sucrés, trop gras et déséquilibrés. Certains travaux ont également montré que pour ces enfants, l’exposition à certains nutriments au cours de leur développement peut avoir des effets rémanents à long terme, et influer sur le risque de survenue de pathologies chroniques à l’âge adulte (obésité, résistance à l’insuline, maladies cardiovasculaires, etc.).

Lire la suite


Lu pour vous (Mr David Ndri) - Vitamine A : comment accorder le duo « rétinol et β-carotène » ?

Auteur : Mr David Ndri - Sciences and Nutrition Manager Afrique Francophone

Mr David Ndri

Auteur : Véronique Braesco, PhD, consultante, VAB-Nutrition, Clermont-Ferrand - Source : Centre de Recherche et d'Information Nutritionnelles (CERIN).
Absolument indispensable à l’organisme, la vitamine A existe dans l’alimentation sous forme de rétinol (ou vitamine A préformée) dans certains produits animaux, et de caroténoïdes provitaminiques ([proA ], α- et β-carotènes essentiellement) dans de nombreux fruits et légumes. D’une part, la transformation des caroténoïdes en vitamine active est peu efficace ; d’autre part, la vitamine A préformée présente le risque d’être toxique en cas d’apport très excessif via une supplémentation. Que conseiller pour maintenir un statut satisfaisant sans risques ?

Lire la suite


Professeur Christophe Dupont Supplément-évaluation de la littérature scientifique liée à l'alimentation pour les enfants de la naissance à 24 mois : résumé du projet B-24
Professeur Christophe Dupont - pédiatrie - Lire l'article


Professeur Saliou DioufLu pour vous / Cap-Vert et malnutrition : le bon élève de la région Afrique de l’Ouest et centrale
Professeur Saliou Diouf - Pédiatrie - Lire l'article


Professeur Saliou DioufObésité de l'enfant
Professeur Saliou Diouf - Pédiatrie - Lire l'article


Professeur Saliou DioufEvaluation des indicateurs d’alimentation et de l’état nutritionnel de 221 nourrissons et jeunes enfants vivant dans la banlieue dakaroise
Professeur Saliou Diouf - Pédiatrie - Lire l'article



Voir tous les blogs

Actualités / Presse santé

Sécurité alimentaire en Afrique : Réduire la malnutrition et l’état de famine grâce aux biotechnologies - 13/11/2017 - Le Faso - Burkina Faso

Le Réseau Africain des Biotechnologies (R.A.BIOTECH) et le Centre de recherche en en sciences biologiques alimentaires nutritionnelles (CRSBAN) ont organisé du 08 au 10 novembre à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph KI-ZERBO, un Colloque International sur la Sécurité alimentaire en Afrique (CIS2A). A l’issue des travaux, les participants ont formulé des recommandations pour réduire significativement l’état de famine et la malnutrition sous toutes leurs formes en Afrique. - Lire la suite


Malnutrition : la fortification des aliments retenue comme stratégie - 21/10/2017 - Le potentiel - Congo-Kinshasa

La recherche des stratégies appropriées pour lutter contre la malnutrition en passant par la fortification des aliments, est le but de l'atelier organisé à l'hôtel Memling. Il s'est tenu, du 18 au 19 octobre à l'hôtel Memling, à Gombe, un atelier national sur la fortification des aliments. Cette activité organisée par le service du Conseil pour l'enrichissement des aliments, financé par l'Union européenne, a pour objectif de lutter contre la malnutrition dans la province du Kwango, en mettant en place des stratégies appropriées. - Lire la suite


Alimentation : 2,3 millions de Camerounais souffrent de malnutrition - 17/10/2017 - Camer.be - Cameroun

Hier 16 octobre 2017, le Cameroun s'est joint à la Communauté internationale pour commémorer la 37ème journée mondiale de l'alimentation. Selon l'Organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture, cette édition se tient dans un contexte national et international marqué par des vagues de migrations. - Lire la suite


Voir tous les articles

Actualités médicales

« L'allaitement exclusif » c'est uniquement du lait maternel, sans aucune autre boisson ni nourriture

Nutricia Research

L'Organisation mondiale de la santé recommande l'alimentation exclusive des nourrissons au lait maternel les six premiers mois de leur vie pour une croissance, une santé et un développement optimaux (OMS 2003). Même si les mères qui pensent allaiter de manière exclusive se réfèrent souvent à une définition plus large, la recommandation de l'OMS précise clairement que l'allaitement exclusif consiste à ne donner aucun autre aliment ou boisson, pas même de l'eau, mais uniquement du lait maternel (y compris le lait tiré ou provenant d'une nourrice). Les seules exceptions tolérées sont les solutions de réhydratation orale et les gouttes et sirops contenants des vitamines, suppléments minéraux ou médicaments (Labbok & Krasovec 1990 ; OMS 2008).

Lire la suite


L'allaitement maternel chez les humains n'est pas inné

Nutricia Research

Vous pensez peut-être que les mères humaines savent allaiter leur bébé de façon innée, ce n'est pourtant pas le cas. Devant le sein maternel, les nourrissons ont le réflexe d'ouvrir la bouche et d'exercer des mouvements de succion avec les mâchoires et la langue. Pour les mères de nombreuses espèces de mammifères, le réflexe de succion du mamelon par le nourrisson se traduit facilement par un allaitement réussi, requérant peu d'effort d'apprentissage, ce qui n'est pas vraiment le cas pour les mères de la famille des primates, notamment celles de notre propre espèce.

Lire la suite


Protéines d’insectes et biscuits fortifiés pour les enfants souffrant de malnutrition en Afrique

Séverin Tchibozo*, Jocelyne Meura* et Patricia Mergen**

La faim recule dans le monde, mais 805 millions de personnes souffrent encore de sous-alimentation chronique. En République du Bénin, la consommation d’aliments riches en fer, en protéines et en vitamine A est insuffisante dans les ménages, avec une alimentation pauvre et limitée. Environ 69 % des ménages ne consomment pas d’aliments riches en fer, 37 %, en protéines et 18 % en vitamine A (PAM, 2014)2. Au Bénin, 43 % des enfants souffrent de malnutrition chronique. Ce pourcentage est supérieur à la moyenne de 39 % observée en Afrique subsaharienne. Un apport nutritionnel adapté est primordial pour assurer une meilleure santé à tout âge, mais surtout une croissance normale chez l’enfant. Lutter contre la sous-nutrition est essentiel pour réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD 1).

Lire la suite


Voir tous les articles

Espace vidéos


Voir toutes les vidéos

Communications scientifiques

Les 1000 premiers jours de vie : une fenêtre d’opportunités

Les 1000 premiers jours de vie : une fenêtre d’opportunités - Cliquez dans l'image pour afficher la communicationDr Deladem Komi Azoumah - Maître de Conférences Agrégé en Pédiatrie, CHU-Kara, Universités de Kara / Lomé (Togo)

Afficher la communication


Pratiques des mères relatives à l’utilisation des farines dans l’alimentation du nourrisson à Abidjan (Côte d’Ivoire)

Pratiques des mères relatives à l’utilisation des farines dans l’alimentation du nourrisson à Abidjan (Côte d’Ivoire) - Cliquez dans l'image pour afficher la communicationAsse KV, Plo KJ, Angbo-Effi O, Yeboua K, Yao KC, Kouadio Bah N'Guessan CA, Yenan JP - Côte d'Ivoire.

Afficher la communication


Causes d’abandon de l’allaitement maternel exclusif chez les mères des enfants âgés de 0 à 6 mois fréquentant la maternité de Williamsville (Abidjan, côte d’ivoire)

Causes d’abandon de l’allaitement maternel - Cliquez dans l'image pour afficher la communication Sablé PS, Zengbe-Acray P, Kouassi DP, Aké-Tano O, Tetchi EO, Konan YE, Ekou FK, Aka BS, Kaudhjis, Dagnan S, Kouassi D. - Côte d'Ivoire

Afficher la communication




Rencontres Africaines de Nutrition Infantile en partenariat avec


Danone Nutricia


Droits d'utilisation : Conditions générales d'abonnement

logo_apidpmAPIDPM © Copyright 2003-2017 - Tous droits réservés. Site réalisé et développé par APIDPM Santé tropicale.